Janvier 2016
Le club continue son existence paisible et feutrée…
Lors de nos réunions qui se déroulent comme d'habitude le 3e jeudi de chaque mois, entre 20 et 30 membres hédonistes se retrouvent autour du cigare d'apéritif en général de petit module, d'un bon repas et d'un deuxième cigare d'un module plus important…


Année 2014
Le Club fête ses 25 ans d'existence.
Se rapprocher du président pour le programme des festivités.


Décembre 2007 ....

Souvenons nous du Très beau programme du jeudi 13 décembre 2007.
Notre ami Roland, Cesar’s Place - 21 place aux Huiles - 13 001 - Marseille
toujours inspiré par le marché du jour, nous a conconcté :

Bouillon de poularde infusé aux truffes
Crème brulée de foie gras au pain d'épices
Huitre perlée de caviar, gelée de citron confit
Petit risotto crémeux aux truffes

Dos de loup et tartare de coques aux herbes émulsion de jus iodé
Côte d'agneau bâton glacée à la myrthe, pain de châtaigne

Le ghju ghju bellu: gelée de myrthe, mousse de châtaigne, meringue, sirop de miel
Moelleux de chocolat noir 74% de cacao
Minestrone de fruits frais et sorbet du moment ....

La sélection de vins :
Grands crus classés d'Alsace André Ostertag (certainement le meilleur vigneron sur cette appellation...)
Muenchberg Pinot gris (vin rouge) grand cru (vin de garde 10 à 20 ans)
Muenchberg Riesling (vin blanc) grand cru
Fronhollz Gewurztraminer...
café, eaux minérales (pour rincer les verres !)

Bref que du très très bon, et je vous rappelle que le cigare de fin de repas fut un Saint Louis Rey Double Coronas en Cabinet de 50.
Je ne vois pas comment nous aurions pu mieux finir l'année



Novembre 2007 ....

Bonjour à toutes et tous,
 
Avant dernière soirée de l’année 2007. Nous approchons inexorablement de l’échéance légale qui ne nous autorise plus à nous réunir comme nous le faisions jusqu’alors. Bientôt nous devrons nous cacher pour savourer ce qui reste un très beau produit de bouche. Cela dit, l’interdiction de fumer dans un lieu public est une bonne chose. Et je la cautionne sans réserve. Le personnel, pourtant aux accortes attentions, n’ont pas à supporter les volutes irritantes et forcément nauséabondes pour qui ne les apprécient pas. Mais de cette interdiction est née une légitimité de la haine du fumeur. Je n’exagère pas. Un regard méprisant, agressif et culpabilisant, blessant même, dans l’expression parfois violente de ce rejet. Fumeur stigmatisé d’autant plus qu’il arbore à ses lèvres un puro ; signe intolérable de richesse, forcément gagnée sur le dos des opprimés. Tous les clichés sont là. Il est désormais moins dangereux d’allumer en public un chichon qu’une vitole, si on ne veut pas être victime d’une vindicte hygiénique (oui comme le papier).
Existe-t-il un produit qui ait connu pareille croisade ? Je ne crois pas. Ni alcools, ni drogues, ni barbecues, ni automobiles, ni scooter des mers, ni bouteilles en plastique. Ni aucun des fléaux qui alimentent peu à peu notre dépendance à la pharmacopée de l’aseptisation. Le tabac semble être la seule cause de mortalité de notre pays. J’entendais il y a peu à la radio la possibilité légale qu’ont les policiers ou gendarmes, à verbaliser un automobiliste fumeur sous prétexte qu’il n’aurait pas toutes ses facultés pour maîtriser son véhicule. La main tenant la cigarette n’étant pas tout à fait libre. Il pourrait accidenter un non-fumeur ! Ce serait marrant si cela ne venait pas s’ajouter au reste. Les démangeaisons testiculaires au volant me paraissent tout aussi dangereuses à ce compte !
Ne perdons pas notre humour, restons élégants et courtois ; tachons de prendre ces inepties politiquement correctes pour ce qu’elles sont, des craintes délirantes menant à un paradis d’ascètes ennuyeux et… mortels !
Nous prierons pour eux !

El Presidente



Octobre 2007 .......

Mes amis,

ce mois ci, après les traditionnel voeux de bonne reprise pour l'automne,
mon propos portera sur une action scandaleuse intentée contre le magazine Cigare et Sensations.
je me permets ici de reproduire le billet d'humeur trouvé sur le site:

"Pour la liberté d’expression et des plaisirs du goût !
En juin 2007, le magazine Cigare et Sensations était attaqué en diffamation par l'association "Droits des Non-Fumeurs" (DNF) pour avoir critiqué les actes de cette association. Un mois plus tard nous recevions une nouvelle assignation de DNF, cette fois pour "propagande en faveur du tabac". Il est difficile en effet qu'un magazine dédié au cigare, aux vins et aux mets, ne parle pas de cigare...
Parmi les faits incriminés, il est reproché à des articles de Cigare et Sensations de respirer la joie de vivre et le bonheur épicurien!!!! La parole, le plaisir et la joie de vivre sont-ils désormais interdits ? Le texte intégral de la citation au tribunal est disponible ci-dessous.

Un tel harcèlement judiciaire de la part d’une association subventionnée par les pouvoirs publics, outrepasse ses objectifs de protection des non-fumeurs pour se transformer en chasse aux sorcières. Nous en appelons donc au Président de la République pour en juger et sollicitons son intervention afin de recadrer cette association dans sa mission.

Si vous pensez qu’il faut défendre la liberté de s’exprimer et de savourer les plaisirs du goût, joignez votre voix à celle du magazine Cigare et Sensations en allant signer une lettre à Monsieur le Président de la République, ici "

Mes amis l'heure est suffisamment grave pour vous dire d'aller sur le blog de Yves et d'envoyer la lettre à notre président.